Et soudain tout change

Bonjour !
Aujourd'hui je voudrais vos présenter un livre : Et soudain tout change de Gilles Lagardinier
Je l'ai finis dimanche 26 janvier 2014, et c'est pour ça que j'avais la flemme d'écrire (dis ici) : j'ai tellement pleuré à la fin que j'avais un mal de crâne horrible ! :'/

Donc voici à quoi il ressemble :
     

Résumé :
Camille et ses amis se connaissent depuis la maternelle. Leur dernière année de lycée les a enfin tous réunis dans la même classe. A quelques mois du bac, en compagnie de sa meilleure amie, Léa, d'Axel, Léo, et toute sa petite bande, la jeune fille découvre joyeusement la vie. 
Tous se demandent quel chemin ils vont prendre. Ils ignorent encore que d'ici l'été, le destin va leur en faire vivre plus que dans toute une vie...Du meilleur au pire, avec l'énergie délirante et l'intensité de leur âge, entre espoirs démesurés, conviction et doutes,  ils vont expérimenter, partager et se battre. Il faut souvent traverser le pire pour vivre le meilleur …

Avec cette nouvelle aventure, Gilles signe un roman comme il en a le secret et qui, entre éclats de rire et émotions, nous ramène là où tout commence vraiment. Cette histoire est aussi la nôtre. Bienvenue dans ce que nous partageons de plus beau et qui ne meurt jamais.


Mon impression :
My god que c'est triste :'(   Cet auteur est un sadique (mais quand même très doué) : au début du livre il m'a fait mourir de rire mais vraiment ! Je crois que j'avais jamais autant rigolé grâce à un livre et à la fin il m'a fait chialer comme une madeleine, j'en pouvais vraiment plus :'(   Et là aussi je crois que j'ai jamais autant pleuré avec un livre !
Ce qui est con quand on pleure en lisant c'est qu'on est obligé de s’arrêter ; de tout façon on voit plus rien et on abîme le livre !
Donc voilà; cet auteur et vachement doué, il y a des sacrés leçons de moral que j'ai adoré *-* et que j'aimerais bien faire comprendre à certain idiots que je connais...  Mais juste POURQUOI il faut que ça ce finissent comme ça ?  Il n'y a même pas un tout petit peu d'espoir :',( enfin si, juste un truc pas trop mal, mais bon...  Je déteste les fins....


Mes passages préférés :
L'auteur dit que c'est trop con de mettre des citations partout... (un truc contre Guillaume Musso ? il met des citations à chaque chapitre xD )
Mais je suis bien obligé de le citer, sinon je pourrais pas dire mes passages préférés !

"Il y a ceux qui font comme les autres, et il y a les autres"  (chap.6)

Je pourrais aussi vous recopier tout le chapitre 7 mais j'ai pas que ça à faire et il est vachement long alors vous pouvez le lire là :  Le livre en ligne !   "Vos premiers amis, vos premiers ennemis, vos premiers modèles, vos premières amours, vous les avez tous eus ou vous les aurez à l'école. Vous n'êtes pas n'importe où. Vous n'êtes pas en prison. Vous êtes au début de votre existence."

Chap 10 : "C'est aussi joyeux que la ligne d'arrivée d'une course en sac dans une maison de retraite."  (La meilleure comparaison du monde xD J'adore !)
Et c'est dans ce chapitre que la narratrice (parce que c'est une fille : Camille) remet correctement les citations à leur place, parce qu'elle les trouve bien stupides...
"Il y a des citations tout le temps. Ceux qui en usent s'imaginent sans doute que ça fait plus intelligent, et que si en plus ça à été dit par quelqu'un de célèbre, c'est encore plus impressionnant et que toute cette gloire et ce génie rejailliront sur eux."

Voilà, je vais pas tout réécrire parce qu'il y a beaucoup de passage géniaux *-* Alors, lisez-le, juste pour être cultiver, même si, pour moi, y'avait pas besoin que ça se finissent de cette manière...
Il faut que je lise des essais, y'a des morales sans histoires, donc pas de fin ! Cool :)

♪♬ La petite musique du moment : Billy Talent – Red Flag  elle déchire total ! [+o+] <---- smiley de merde...
A+
Ps : on est entrain de pulvériser le record de vues... 161 pour l'instant, et c'est pas fini... (*o*)

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.